Comment créer son entreprise en Suisse ?

création de société

La Suisse est un pays qui attire les entrepreneurs venant des quatre coins du monde. Elle possède une bonne situation économique, une situation géographique privilégiée et d’une monnaie stable. Si vous désirez monter votre entreprise en Suisse, soyez au courant des démarches à suivre.

Choisir la forme juridique

Pour créer son entreprise en Suisse, il faut commencer par choisir la forme juridique de la société. Plus exactement, c’est l’étape à privilégier avant même d’entamer toutes les démarches de création d’entreprise. Ce choix doit se faire en fonction de plusieurs facteurs, à savoir l’activité de l’entreprise, l’effectif des associés et le capital social. Ainsi, vous pouvez opter pour une SA ou société anonyme, une SARL, société à responsabilité limitée ou une entreprise individuelle. Ces trois formes s’avèrent les plus adoptées par les entrepreneurs qui montent leur entreprise en Suisse. Chaque forme juridique a de l’avantage. Il faut tout simplement opter pour celle qui convient parfaitement à votre projet. D’ailleurs, il n’existe pas de mauvais statut juridique pour créer son entreprise en Suisse.

Suivrez quelques étapes de création à proprement parler

Une fois que vous avez choisi votre forme juridique, passez à l’étape de la création proprement dite. Dans cette phase, plusieurs étapes sont à suivre. Tout d’abord, commencez par vérifier la disponibilité de la raison sociale. Ensuite, passez au dépôt de votre capital social. Vous pouvez le faire auprès d’une banque, sur un compte de consignation. Il est à noter que la valeur de ce capital est variable selon votre statut juridique. Quoi qu’il en soit, la banque vous donnera une attestation certifiant votre versement. Une fois que c’est fait, vous pouvez procéder à la signature de l’acte authentique avec les co-fondateurs. Cela doit se faire devant un notaire. Ensuite, il faut inscrire votre entreprise au Registre du commerce pour valider votre création de société en Suisse. En outre, n’oubliez pas d’assurer vos futurs employés ainsi que votre entreprise en souscrivant un contrat d’assurance. Ce sont essentiellement l’assurance responsabilité civile, l’assurance d’indemnité journalière en cas de maladie, assurance de chose et assurance de protection juridique.

Mettre en place le plan comptable et rédiger le business plan

Après avoir franchi ces étapes, vous pouvez maintenant penser à votre comptabilité. La tenue de la comptabilité est une obligation légale lors de la création de votre entreprise en Suisse. Il s’agit, en fait, d’un point incontournable pour votre gestion. Le but est de favoriser une comptabilité claire pour un bon pilotage de votre activité. Aussi, de tenir une comptabilité normale pendant toute l’année. Vous ne devez négliger aucune information, car seule la précision promet de l’ordre dans votre gestion de comptes. Enfin, il fait pencher vers la rédaction du business plan ou bien le plan de développement de la société. Ce plan d’action vous permettra de comprendre la faisabilité de votre activité ou non. En effet, un business plan doit présenter la partie descriptive de votre projet, le modèle économique et la présentation de vos équipes. À cela s’ajoutent la description de vos produits et services et aussi, la partie financière chiffrée tout en estimant vos besoins de financement.

Qu’est-ce que la domiciliation d’entreprise ?
Comment domicilier une entreprise à Paris ?