Creation d'entreprise

Ce qui change dans une start-up après une levée de fonds

La création d’une startup bat son plein aujourd’hui. Pour se faire, la levée de fond est un passage obligé pour ses créateurs d’entreprise.

Le principe d’une start-up

La start-up est aujourd’hui devenue une vraie star car elle est dans toutes les langues. Il est important de savoir ce qu’elle en est vraiment pour comprendre ses principes. Une start-up se distingue d’une autre entreprise par son absence d’historiques, ou d’actifs corporels importants et elle évolue dans l’utilisation de la nouvelle technologie notamment le 2.0.

Une start-up a un avenir incertain d’où la nécessité d’investir en fond propre pour en assurer sa survie. Pour pallier à cette trésorerie souvent négative, la start-up se trouve dans l’obligation d’avoir recours à une levée de fond dans la majorité des cas pour assurer la survie de l’entreprise. C’est pourquoi depuis 1942, il est possible d’effectuer des investissements à caractère de fonds propres pour la relance d’une entreprise.

Levée de fond et business Angel

Le business Angel est une personne physique qui décide d’investir une partie de son patrimoine pour financer une entreprise innovante. Son rôle consiste à favoriser le développement de l’entreprise pour lui permettre la réussite et sortir de la dépendance financière. Le business Angel met donc à contribution ses compétences, son réseau relationnel, ses expériences et même une grande partie de son temps pour dégager une plus value substantielle par le biais de leur investissement. Pour contribuer au maximum à la réussite de la start-up, il est important que le business angel soit un chef ou un ancien chef d’entreprise afin de mieux comprendre toute la démarche créative.

Une fois que l’investissement a été concrétisé, il est de rigueur d’établir les stratégies à suivre et à élaborer pour la suite des évènements de l’entreprise. Ici, l’heure est à la survie ce qui explique le fait que tous les acteurs de la start-up se trouveront dans une certaine obligation de résultat.
Il est tout de même à savoir que le business angle ne prend pas part de la gestion financière de l’entreprise : son rôle reste celui d’orienter l’entrepreneur pour la viabilité de son investissement.

Discutez sur notre article !

Création d'entreprise à l'étranger

  1. 11 Sept. 2016L'avis d'Eric Olhats de travailler en Espagne619 vues
  2. 29 Déc. 2015Le métier d’architecte994 vues
  3. 29 Oct. 2015Les prévisions financières à la création d’entreprises1158 vues